Écrire la catastrophe : témoignage et fiction

Dans le cadre du programme des résidences d’écrivains en Île-de-France, l’écrivaine Cécile Wajsbrot a passé dix mois en résidence à la Maison de la culture yiddish. C’était en 2011… Elle a conçu et animé neuf rencontres avec des auteurs contemporains sur l’écriture de la catastrophe, en proposant aux intervenants et au public la réflexion suivante :

Réfléchir ensemble à ces notions : la catastrophe, l’écart entre témoignage et fiction, l’autorisation à la fiction pour traiter d’événements dont le témoignage seul semble pouvoir rendre compte. Avec, en archétype, les camps d’extermination mais aussi le recours à d’autres catastrophes, même si elles ne furent pas aussi radicales. Tout cela à travers la littérature.

Vous trouverez ci-dessous les liens pour (ré)écouter ces rencontres… À suivre !

https://remue.net/Ecrire-la-catastrophe-Cecile-Wajsbrot
https://remue.net/Ecrire-la-catastrophe-Svetlana-Alexievitch
https://remue.net/Ecrire-la-catastrophe-Helene-Cixous
https://remue.net/Ecrire-la-catastrophe-Marcel-Cohen
https://remue.net/Ecrire-la-catastrophe-Laurent-Binet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *